PRS Pays de la Loire 2018-2022

Orientation stratégique 3 : promouvoir collectivement l'autonomie dans une société inclusive

Article
Visuel
2 enfants dans une bibliothèque
Crédit : Fotolia
Un nombre croissant de personnes en situation de handicap souhaitent choisir leur lieu de vie. Le dispositif historique d’accompagnement des personnes en situation de handicap n’apporte plus, à bon nombre d’entre elles, les réponses qu’elles attendent à leur besoin légitime d’inclusion et d’insertion dans la cité.
Corps de texte

Les conférences nationales du handicap de 2014 puis 2016 sont résolument tournées vers l’ambition d’emmener toute la société vers une société plus inclusive. Cela implique en premier lieu une mobilisation de tous les acteurs à travers une coordination renforcée des politiques publiques (habitat, transports, accessibilité, accès au droit commun …).

Cela implique également une diversification des réponses d’accompagnement médico- social et une personnalisation de l’accompagnement afin d’offrir aux personnes handicapées le libre choix de leur projet de vie. Comme le souligne le rapport « Zéro sans solution »1, les réponses d’accompagnement doivent être mobilisées selon un principe de « subsidiarité ». Ces attentes concernant des accompagnements personnalisés sur-mesure impliquent une grande souplesse et une modularité des réponses.

La construction des réponses devra tenir compte des aspirations tournées vers la vie dans la cité, du souhait des personnes de voir se développer des réponses sur-mesure et de la demande de participation des usagers et de leur famille à la co-construction des réponses en s’appuyant sur leur expertise d’usager. Elle devra également tenir compte du besoin de répit et de soutien des aidants, en particulier par la formation et la reconnaissance de leur rôle et de leur expertise.

  • Développer des réponses de santé et d'accompagnement en soutien à la vie en milieu ordinaire
  • Soutenir les aidants
  • Anticiper et prévenir la perte d’autonomie chez les personnes de plus de 65 ans
  • Promouvoir l'accès à la scolarisation et à l'emploi des personnes en situation de handicap
  • Développer les services et réponses 'allant' les populations en fragilité sociale
  • Améliorer le parcours de santé des personnes vivant avec un handicap ou avec un trouble psychique

« Zéro sans solution » : Le devoir collectif de permettre un parcours de vie sans rupture, pour les personnes en situation de handicap et pour leurs proches, Denis PIVETEAU Conseiller d’Etat

Aller plus loin