PRS Pays de la Loire 2018-2022

Organisation de l’activité soumise à autorisation : médecine d’urgence

Article
Visuel
Urgences
© Fototlia
Cet article présente le chapitre du schéma d'implantation des activités soumises à autorisation opposable aux établissements de santé et consacré à la médecine d'urgence. L'évaluation des besoins y est succinctement présentée, complétée par "le livret du PRS" correspondant, parties intégrantes du schéma régional de santé prévu à l'article L1434-2 du CSP.
Corps de texte

Plus de 95 % du territoire se situe à moins de 30 minutes d’un service d’urgence grâce aux actions menées en 2013 : déploiement des HELISMUR, médecins correspondants du SAMU, antenne de SMUR. Les filières de prise en charge sont organisées au sein des départements autour des SAMU centre 15, voire au niveau régional pour l’HELISMUR. Le zonage proposé est celui du territoire de démocratie sanitaire à savoir le département.

Depuis le PRS1, un système d’information « Centaure 15 v5 » a été déployé dans l’ensemble des SAMU de la région permettant un partage des données et une harmonisation des systèmes d’information. Par ailleurs, l’articulation des SAMU a été travaillée autour du projet ARESA. Pour l’activité des SAMU-Centre 15 de la région, il est constaté une augmentation de 30,8 % des appels entre 2010 et 2015 (source SAE). Une augmentation de 27,8 % du nombre de dossiers de régulation médicale a par ailleurs été constatée sur cette même période. La sécurisation des lignes téléphoniques est assuré tout comme l’accès au ROR.

La répartition des SMUR et antenne SMUR reste inégale sur le territoire régional. Ainsi en Sarthe, les communes de la Ferté Bernard, Saint Calais ou encore Château du Loir se situent à plus de 43 minutes d’un SMUR. Toutefois, deux vecteurs héliportés ont été déployés pour assurer la couverture de la région et améliorer les temps de parcours pour rejoindre un service d’urgence.

Aucun SMUR pédiatrique à ce jour n’est autorisé dans la région. Néanmoins, les besoins existent pour au moins une implantation puisque plus de 500 sorties sont réalisées aujourd’hui par le SMUR du CHU de Nantes pour cette population. L’implantation d’un SMUR pédiatrique sur l’hémi région continentale devra être étudiée afin de s’assurer que ce dispositif est le plus adapté au vu des niveaux d’activité constatés.

L’activité des services d’urgences est en augmentation constante, la plus élevée de France, +3,7 % par an, et tout particulièrement dans les structures de recours et pour les urgences pédiatriques. Des tensions récurrentes sur certains établissements sont signalées régulièrement. Une majorité de passages aux urgences n’ont pas été précédés par un contact avec un acteur de santé. 50 % des patients qui viennent aux urgences le font sans aucun avis médical préalable. Une des principales difficultés réside dans l’adaptation des ressources humaines à la fluctuation du niveau d’activité. Concernant les urgences pédiatriques, 3 établissements de la région disposent de cette autorisation. Les territoires de la Vendée et de la Mayenne en sont dépourvus.

2 centres de soins non programmés ont été ouverts pendant le PRS1 : un en Mayenne et l’autre en Maine et Loire.

L’enjeu est d’améliorer significativement la qualité de la réponse aux besoins inopinés de soins (demande de soins non programmés) sans dégrader les réponses aux soins urgents pouvant engager le pronostic vital tout en évitant une réponse seulement centrée sur le dimensionnement de l’offre. Il s’agit pour cela d’améliorer la pertinence de la réponse à la demande des soins non programmés par des actions vers l’usager et vers les acteurs du premier recours.

Qualité 

  • Disposer de SU pouvant offrir 24/24 une réponse de qualité 
  • Disposer d’une régulation des appels urgents et des demandes de soins non programmés de qualité 24h/24

Usagers/parcours

  • Garantir l’accès en moins de 30 minutes aux structures d’urgences pour les demandes de soins nécessitant l’accès à un plateau technique. 
  • Expertiser l’activité de SMUR pédiatrique régional et reconnaître au moins une implantation de SMUR pédiatrique dans chaque département dans la mesure où les conditions de fonctionnement peuvent être atteintes et que l’activité le légitime  

Innovation

  • Pérenniser l’articulation des systèmes d’information des SAMU de la région et le corréler avec le futur système d’information national
  • Expérimenter la télé-régulation avec intégration de flux vidéo dans les centres 15

Pertinence

  • Disposer et mettre en œuvre des règles communes d’engagement des vecteurs mobiles (SMUR, Hélismur) et éventuellement ajuster en conséquence le schéma d’implantation sur certains territoires
  • Optimiser l’utilisation des vecteurs héliportés en veillant à un maillage territorial des  aires de poser 
  • Expertiser la répartition des SMUR et Antenne SMUR par département afin de proposer une répartition adapté aux exigences de sécurité
  • Taux de recours aux urgences par territoires
  • Proportion de RPU classés en CCMU 

SMUR pédiatrique

  • Création d’une implantation de SMUR pédiatrique en Loire Atlantique 
  • Création d’une implantation de SMUR pédiatrique en Maine et Loire (à confirmer en fonction des besoins et des ressources par des études complémentaires)
  • Création d’une implantation de SMUR pédiatrique en Sarthe (à confirmer en fonction des besoins et des ressources par des études complémentaires)

SMUR/Antenne SMUR

  • Création d’une implantation de SMUR en Sarthe (72) (à confirmer en fonction des besoins et des ressources par des études complémentaires)

Urgence pédiatrique

  • Création d’une implantation de structure d’urgence pédiatrique à La Roche Sur Yon (85) 

 

Activité : SAMU

Territoire de santé Implantation 2017 Implantations cibles
Loire-Atlantique 1 1
Maine et Loire 1 1
Mayenne 1 1
Sarthe 1 1
Vendée 1 1
Total 5 5

Activité : Structure d’urgences

Territoire de santé Implantation 2017 Implantations cibles
Loire-Atlantique 5 5
Maine et Loire 4 4
Mayenne 3 3
Sarthe 7 7
Vendée 7 7
Total 26 26

Activité : Structure urgences pédiatriques

Territoire de santé Implantation 2017 Implantations cibles
Loire-Atlantique 1 1
Maine et Loire 1 1
Mayenne 0 0
Sarthe 1 1
Vendée 0 1
Total 3 4

Activité : SMUR

Territoire de santé Implantation 2017 Implantations cibles
Loire-Atlantique 3 3
Maine et Loire 3 3
Mayenne 3 3
Sarthe 2 2
Vendée 4 4
Total 15 15

Activité : SMUR Antennes

Territoire de santé Implantation 2017 Implantations cibles
Loire-Atlantique 1 1
Maine et Loire 0 0
Mayenne 0 0
Sarthe 1 1 à 2
Vendée 2 2
Total 4 4 à 5

Activité : SMUR pédiatrique

Territoire de santé Implantation 2017 Implantations cibles
Loire-Atlantique 0 1
Maine et Loire 0 0 à 1
Mayenne 0 0
Sarthe 0 0 à 1
Vendée 0 0
Total 0 1 à 3