PRS Pays de la Loire 2018-2022

Améliorer l’accès aux soins et à la santé des personnes en situation de handicap

Article
Visuel
handicap
© Fotolia
Cet objectif opérationnel du schéma régional de santé décline l'orientation stratégique 4 : accéder aux soins et aux accompagnements utiles et adaptés au bon moment et au bon endroit
Corps de texte
Résultats attendus

En France, une personne sur dix vivrait avec un handicap. En Pays de la Loire, on estime que la population des personnes adultes en situation de handicap ou de dépendance est de 176 000, vivant soit à domicile soit en institution. Et ce sont 12 300 ligériens âgés de moins de 20 ans qui perçoivent l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé.

Le besoin de soins préventifs et curatifs s’exprime au travers des 50 % de personnes en situation de handicap souffrant d’une maladie chronique et pour lesquelles la notion de parcours de santé est primordiale.

Chaque personne en situation de handicap doit pouvoir bénéficier de la qualité et de la sécurité des soins, ce qui implique chez elle une meilleure prise en compte de ses besoins, afin de réduire les 25 % de décès dus à de la iatrogénie.

La réponse au besoin de soins chez les personnes en situation de handicap n’est pas satisfaisante puisqu’on estime que 75 % d’entre elles abandonnent, tout ou partie, des soins courants en raison de difficultés d’accès à des soins adaptés à leurs spécificités.

Les difficultés concernant les soins dentaires sont au premier plan, comme en témoigne une enquête auprès des établissements médicosociaux, montrant que seulement 33 % des résidents avaient bénéficié d’une consultation buccodentaire en 2014.

La nécessaire amélioration de l’égalité à l’accès aux soins préventifs est aussi illustrée par le constat qu’en moyenne une tumeur du sein est découverte à 4 cm chez une personne en situation de handicap contre 3 mm parmi le reste de la population.

L’accès aux soins, le parcours de santé sont trop souvent synonyme de parcours d’obstacles. C’est l’identification de ces obstacles et la prise de conscience par les professionnels de la santé et de l’accompagnement de leur parcours de vie qui permettront de les réduire et d’améliorer l’accès aux soins et à la santé de chaque personne en situation de handicap.

Les obstacles sont bien identifiés : paramètres liés à la personne (âge, type de handicap, situation sociale, expression de la douleur, besoin d’analgésie), paramètres liés aux professionnels de santé (déficit de sensibilisation, d’information, de formation, de coordination, de la place accordée aux accompagnants), du contexte du soin (valorisation, soins en cabinet, soins en milieu hospitalier) et enfin au type de soins (prévention, éducation à la santé, dépistage, soins spécialisés).

Indicateurs cibles
Leviers d'action

Sensibiliser, informer, former les professionnels de santé
et les professionnels de l’accompagnement médicosocial à l’accueil et la prise en charge des situations complexes en y associant les familles et les personnes concernées.

Mobiliser les acteurs de santé de proximité sur la coordination de l’accompagnement des personnes en situation de handicap et sur ses outils de mise en œuvre.

Adapter les établissements et services de santé à l’accueil et une prise en charge coordonnée des personnes en situation de handicap.

Améliorer l’accès aux soins courants des personnes en situation de handicap par la mise en place de dispositifs de consultations dédiées, à hauteur d’au moins un dispositif couvrant chaque territoire de santé.

Améliorer l’accès aux soins préventifs et à l’éducation à la santé des personnes en situation de handicap.